Découvrir le mariage indien : zoom sur cette célébration

Découvrir le mariage indien : zoom sur cette célébration

27 janvier 2021 0 Par Aline

Le mariage indien est certainement l’un des plus phénoménaux du monde. En effet, que sa célébration suive les traditions musulmanes, sikhes ou bien hindoues, il se démarque toujours par un spectacle hors pair. Cette féerie met en valeur des costumes traditionnels majestueux, la musique, les danses et la nourriture typique du pays. Le mariage indien va alors de pair avec les traditions millénaires. Tour d’horizon sur le mariage indien.

Le mariage indien : de quoi s’agit-il ?

On entend par un mariage indien, un mariage musulman, sikh ou hindou. Quoi qu’il en soit, le principe est toujours le même : célébrer l’union d’un homme et d’une femme afin qu’ils puissent fonder une famille. Cependant, il ne s’agit pas forcément d’une affaire de cœur. Très souvent, c’est plutôt un mariage arrangé qui consiste à unir deux familles, souvent de même classe sociale en raison du système de la dot.

De ce fait, le mariage indien est un évènement très particulier qui mérite d’être découvert au moins une fois. Si vous optez pour un séjour en Inde avec une agence de voyages spécialisée comme Circuit Inde avec Marco Vasco, vous aurez plus de chance d’assister à un mariage indien.

À chaque tradition, un rituel adéquat

En tant qu’alliance ou plus précisément un engagement entre deux familles, le mariage indien est un évènement grandiose. En effet, le nombre d’invités peut facilement dépasser la centaine. Tandis que la célébration ; allant des fiançailles (le Makjidham) aux adieux (le Vidaai), en passant par la cérémonie du mariage au sens propre (le Thirumanam), l’échange de guirlande (le Jaimala), le lien éternel (le Gath Bandhan), la marche autour du feu (le Mangalphera), les sept étapes (le Saptapadi), la bénédiction du jeune couple (le Jalastnchana), le symbole des femmes mariées (le Sindoor) et la bénédiction parentale (l’Aashirvad) ; peut durer plusieurs jours.

Elle est régie de traditions et de rites propres à chaque culture (musulmane, sikhe ou bien hindoue). En ce qui concerne par exemple la langue employée par le prêtre qui est chargée de bénir le mariage, c’est l’arabe dans le cas d’une célébration selon les traditions musulmanes. Tandis que le « penjâbi » est à l’honneur lors d’un mariage sikh. Durant un mariage hindou, le prêtre utilise le « sanskrit ».

Une célébration haute en émotions et en couleurs

Qu’il s’agisse d’un mariage musulman, sikh ou hindou, la célébration est riche en couleurs et en émotions. Le mariage indien est en effet un véritable étalage d’habits traditionnels somptueux. En sus, la mariée se pare sur ses mains et ses pieds de beaux dessins réalisés au henné. Il est à noter que le tatouage au henné est l’emblème de beauté, de la féminité ainsi que de la séduction en Inde.

Des musiques indiennes sont également diffusées. Bien évidemment, les danses et le grand festin ne manquent pas non plus. La célébration se déroule dans le respect des traditions millénaires, sans pour autant exclure complètement les mœurs du moment. Souvent, une petite touche de modernité est alors ajoutée pour égayer les festivités.