Apprendre à conduire à l’adolescence – Apprendre à conduire une voiture

Apprendre à conduire à l’adolescence – Apprendre à conduire une voiture

9 septembre 2021 0 Par Povoski

Apprendre à conduire est un moment passionnant et important dans la vie de la plupart des adolescents. Le permis de conduire s’accompagne de liberté et d’indépendance, mais aussi de responsabilités. Il est essentiel que vous appreniez à conduire correctement une voiture et à respecter le code de la route pour ne pas devenir une statistique.

Alors, comment faire pour commencer à conduire ? Eh bien, il y a beaucoup de choses à faire et à apprendre. Mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous expliquer tout cela en détail.

Obtenir un permis d’apprenti conducteur

Avant même de pouvoir vous asseoir derrière le volant, vous devez étudier pour l’examen du permis. En effet, vous avez besoin d’un permis d’apprenti conducteur pour être autorisé à conduire – sans ce permis, vous ne serez pas autorisé à prendre le volant.

Dans le cadre de l’étude de votre permis, vous devrez apprendre le code de la route et les subtilités des différentes situations de circulation. Si vous n’avez pas encore étudié pour votre examen de permis, vous pouvez vous préparer en utilisant des tests pratiques de permis en ligne.

Apprendre à conduire une voiture

Une fois que vous aurez obtenu votre permis d’apprenti conducteur, vous pourrez enfin vous entraîner à conduire pour de vrai. La première chose à faire est d’apprendre à contrôler la voiture. Allez-y doucement. Habituez-vous aux commandes, aux pédales, à la façon de vérifier et de régler vos rétroviseurs, à la taille et à la sensation de la voiture.

Ne commencez pas par vous entraîner sur l’autoroute ! Un parking vide est plus approprié pour apprendre à contrôler la voiture.
Vous pouvez commencer avec le moteur coupé pour vous familiariser avec l’embrayage (s’il s’agit d’une voiture manuelle) et le fonctionnement du levier de vitesses. Une fois que vous êtes à l’aise avec le moteur éteint, vous pouvez commencer à vous entraîner avec le moteur allumé. Nous vous conseillons de commencer à conduire dans un parking vide afin de vous faire une idée du fonctionnement de la voiture à faible vitesse et sans autre circulation.

Au fur et à mesure que vous vous sentirez plus à l’aise, vous pourrez passer à des routes où la circulation est de plus en plus dense. N’oubliez pas que passer à une rue fréquentée avant d’être prêt et à l’aise est à la fois stressant pour vous et dangereux pour les autres.

Entraînement au volant

Avec un permis d’apprenti conducteur, vous ne pouvez conduire qu’accompagné d’un conducteur superviseur. Le conducteur superviseur doit être un conducteur titulaire d’un permis de conduire complet, souvent un parent, un tuteur ou un moniteur d’auto-école. Le conducteur superviseur doit vous enseigner les aspects importants de la conduite, comme le changement de voie, la vérification de l’huile, le stationnement et la conduite défensive.

Il y a beaucoup de choses auxquelles vous devez penser lorsque vous apprenez à conduire, comme par exemple :

  • Quelle est la vitesse appropriée pour les conditions ? Vous pouvez recevoir une contravention pour conduite “trop rapide pour les conditions” même si vous conduisez moins vite que la limite de vitesse. Lorsque vous êtes nouveau au volant, vous devez être particulièrement prudent car vous manquez d’expérience.
  • Comprenez les principes de base de la possession d’une voiture. Par exemple, vous pouvez être amené à changer un pneu, à faire le plein d’essence, à ajouter des fluides dans la voiture. Les voitures modernes utilisent les lumières du tableau de bord pour indiquer quand quelque chose a besoin d’attention, alors apprenez les lumières du tableau de bord !
  • Quand changer de voie est-il sûr ? Demande à ton conducteur superviseur et entraîne-toi à le faire !
  • Comment faire une marche arrière et quand est-ce approprié ? Évitez de faire marche arrière sur les routes où vous ne pouvez pas voir clairement dans les deux sens.
  • Comment se garer ? Quelle est la taille appropriée d’une place de stationnement et comment effectuer la manœuvre ?
  • Comment conduire de manière défensive, et qu’est-ce que cela signifie ?
  • Régler correctement le siège de la voiture, les rétroviseurs et le volant.

Bien qu’il ne s’agisse que de quelques exemples de ce que vous devez apprendre, cela montre qu’il y a beaucoup à apprendre. Nous vous encourageons vivement à prendre des leçons avec un instructeur de conduite en plus des séances de pratique avec vos parents ou tuteurs.

Pourquoi devriez-vous vous entraîner à conduire avec un instructeur de conduite ?

Le moniteur d’auto-école sera en mesure de vous aider à apprendre à conduire correctement et à corriger ce que vous ne faites pas correctement. Il est particulièrement important de prendre quelques leçons avec un moniteur de conduite toutes les quelques semaines environ si le conducteur qui vous supervise a son permis de conduire depuis longtemps.

Pourquoi ? Les moniteurs de conduite sont très compétents pour enseigner aux nouveaux conducteurs comment conduire correctement une voiture, et ils connaissent les erreurs courantes que les débutants font souvent et savent comment les corriger. Les parents ou les tuteurs, quant à eux, peuvent avoir oublié les bases depuis longtemps.

Il y a beaucoup de choses que vous devez savoir et comprendre lorsque vous apprenez à conduire. Plus vous vous exercerez, plus vous deviendrez un conducteur efficace et sûr.

Apprendre à conduire une voiture prend du temps – on ne devient pas un bon conducteur du jour au lendemain, on l’apprend en s’exerçant au volant pendant de nombreuses heures.

L’examen pratique au volant

Le dernier obstacle à franchir avant d’obtenir un permis de conduire est l’épreuve de conduite au volant. L’épreuve de conduite a pour but de vérifier si vous êtes prêt à conduire en solo en vous faisant conduire avec un examinateur sur le siège du passager. Afin d’éviter que des conducteurs peu sûrs ou mauvais obtiennent un permis de conduire, même de petites erreurs à l’examen de conduite peuvent entraîner un échec.

Il est compréhensible de vouloir passer l’examen de conduite le plus tôt possible, mais passer l’examen avant d’être prêt conduira inévitablement à un échec. En fait, selon les formateurs, l’erreur la plus courante est de passer l’examen trop tôt.

Transmission manuelle ou automatique ?

La première grande décision que vous devez prendre est peut-être de décider si vous avez l’intention d’apprendre à conduire une boîte manuelle ou automatique. Cette décision déterminera le type de voitures que vous pourrez conduire à l’avenir. Par exemple, si vous réussissez l’examen de conduite d’une automatique, vous ne serez pas autorisé à conduire un véhicule manuel. En revanche, si vous réussissez l’examen de conduite d’un véhicule manuel, vous serez autorisé à conduire les deux.

Pour la plupart des gens, cela dépend simplement du type de voiture que vous avez à la maison. Si vous ne pouvez pas vous entraîner avec vos parents ou vos tuteurs, l’obtention du permis de conduire sera beaucoup plus coûteuse, car vous devrez compter sur des séances avec un moniteur de conduite. Nous en parlons cependant parce que vous devez être conscient de ce que ce choix impliquera.